SFODF/SFPIO

NOUVELLE JOURNEE MULTIDISCIPLINAIRE

 

Une ère nouvelle s’est ouverte avec l’avènement d’une dentisterie multidisciplinaire portée par les avancées respectives des spécialités de l’odontologie moderne.
 

Les parodontologues, comme les orthodontistes, ont en commun le parodonte qu’ils soignent, préservent et protègent. Ce parodonte, unique objet de leur bienveillance, à la fois fragile et fort, ressource d’un potentiel de vie incroyable et vulnérable comme Goliath, est à la merci des contraintes mécaniques portées par les fonctions, et des micro-organismes si nombreux dans la cavité buccale.  Jouant sur ce même terrain, nos spécialités ne pouvaient que se rencontrer, mais comment sublimer cette rencontre ?
Le travail inter-disciplinaire exige de connaître les potentialiteés et les limites de chacun.

 

La confrontation nous oblige à adopter une démarche modeste à l’écoute de l’autre où l’échange grandit nos possibilités thérapeutiques, nous pousse dans nos retranchements et nous permet de repousser les limites que nous nous fixons. Il nous rend plus efficients.

 

Les occasions de partager nos connaissances avec nos confrères spécialistes ne sont pas si nombreuses, alors, organiser une journée avec la SFPIO nous est apparu comme une évidence.
Le thème de cette première journée est « Orthodontie et Interception muco-gingivale ».

 

OBJECTIFS

Nous nous intéresserons donc au tissu superficiel du parodonte. Sur ce point, la parodontologie est d’un grand secours pour renforcer un parodonte faible, alors que l’orthodontie peut avoir des effets iatrogènes indésirables. Cibler le moment de ce renforcement offre au patient, par une interception muco-gingivale appropriée, la chance d’un avenir parodontal meilleur.

 

Quand doit-on intercepter ces pathologies ?
Dans le cadre d’un traitement orthodontique, nous définirons les mouvements potentiellement à risques afin de pouvoir comparer la situation parodontale avant traitement et le pronostic de cet état après mouvement orthodontique.
Cette notion de comparaison avant/après entre dans la prise de décision du moment de l’interception. L’expérience des praticiens et les solutions proposées sont aussi des élèments dans la prise de décision.

 

Enfin, le temps de cicatrisation nécessaire doit être pris en compte dans la planication des interventions de chacun.
Ceci nous amènera à définir les responsabilités respectives des praticiens et à préciser les élèments du dossier nécessaires pour informer le patient sur les plans thérapeutique, chronologique et financier.

 

Nous aborderons ensuite l’espace inter-proximal et sa relation avec les papilles où orthodontistes et parodontistes ont chacun des prises en charge innovantes et efficaces.
La journée se poursuivra par une séance « Cas cliniques » où nous réfléchirons collectivement sur les cas que vous soumettrez à l’analyse des intervenants, afin de dégager la ou les solutions de prise en charge les mieux adaptées (une charte de présentation vous sera adressée au préalable, afin de disposer des élèments nécessaires : anamnèse, photographies, radiographies...).

 

 

"Rappelons-nous que seul nous ne sommes rien"

 

 

Virginie Monnet Corti SFPIO           Olivier SOREL SFODF

Virginie MONNET-CORTI           Olivier SOREL

   Présidente de la SFPIO             Président de la SFODF

 

Copyright © key4events - All rights reserved